LEVICORPUS

Vivez l'aventure à Poudlard dans une autre époque, un autre temps, bien loin dans le passé.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Willow C. Alliston} "Say cheese!"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

♠ MESSAGES : 19
♠ INSCRIPTION : 20/07/2010
♠ COPYRIGHT : (c) November


You & Hogwarts
CITATION:: "Say cheese!"
YOUR KNOWLEDGES:
RP: ON

MessageSujet: Willow C. Alliston} "Say cheese!"   Mar 20 Juil - 16:49


Willow Cassandre Alliston

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
« Feat . Savannah Davis »


    © NOVEMBER

    MORE ABOUT YOU

    ▬ Timide
    ▬Maladroite
    ▬ Craintive
    ▬Renfermée
    ▬ Indécise

      ▬ Polie
      ▬ Imaginative
      ▬ Motivée
      ▬ Douce
      ▬Compréhensive


    Identity

    ▬▬▬▬▬▬▬
    15 AOUT A LONDRES ANGLAISE ONZE ANS SANG MELE CELIBATAIRE


    Hogwarts

    ▬▬▬▬▬▬▬
    PREMIERE ANNEE POUFSOUFFLE NIVEAU SCOLAIRE {10/100} 20 CENTIMETRES EN NOISETIER AVEC UN CRIN DE SOMBRAL – AMELIORE LES SORTS DE DEFENSE LA LIGUE (enfin, au moment de la fiche elle n'a pas encore décidé mais c'est le choix qu'elle fera.)






Tell me more about your life

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
« . Once upon a time . »


Willow Cassandre Alliston vint au monde dans l’hôpital sorcier le plus connu de Londres un jour chaud d’Août. Pour ne pas dire le jour le plus chaud de l’année. Ce qui expliqua sans doute qu’on fit très attention à cette fragile petite chose les premiers jours. La déshydratation est si vite arrivée… Sa mère, Jane Garnet avait dix-neuf ans au moment de la naissance de sa famille. C’était un peu accident. Accident qui s’était transformé en acte d’amour lorsque la jeune maman eut sa fille dans ses bras pour la première fois. Le père, Jonathan Alliston, n’était pas un lâche ni un idiot. C’est pour ça qu’il était présent. Enfin, il arriva quelques heures après la naissance de sa famille, armé d’un ours en peluche avec un ruban vert pâle autour de son cou. Ignorant le sexe de l’enfant son retard avait été provoqué par un instant de panique face aux rubans roses et bleus du magasin. Il avait le même âge que sa femme et était sorcier, sang-mêlé tout comme elle.

oOo

Au début, le rôle de parents fut assez cauchemardesque pour eux. Entre les biberons et les pleurs ils ne savaient pas où donner de la tête. Les deux jeunes adultes faisaient au mieux pour poursuivre leurs études tout en élevant leur bout de chou. Willow devint rapidement une petite fille adorable, bien que très timide, qui aimait les livres d’images et jouer avec ses peluches. Tout allait bien, donc. Enfin, les familles des deux jeunes gens restaient opposés à leur union et à cette gamine qui allait ‘gâcher’ leurs vies. Ca, l’enfant l’ignora. On lui expliqua que ses grands-parents vivaient juste très loin d’ici et l’histoire s’arrêta là.

oOo

-Oiseau vole.
-Avion vole.
-Gâteau vole !

Jonathan, qui était en train de jouer avec sa fille de six ans tout en cuisinant, redressa la tête à l’entente de la dernière réponse. Certes, Willow n’ignorait pas la nature de ses parents, mais la magie n’était pas utilisée à la maison. Ce qui expliqua sans doute l’air totalement ébahi du jeune père de famille en voyant son cake au chocolat planer à vingt centimètres au-dessus de la table. Le cake retomba vite et se trouva un brin écrasé par sa chute. Mais il semblait encore en bon état. Jonathan en profita pour s’asseoir face à sa fille chérie et lui souleva le menton avec sa main pour lui demander si c’était elle qui venait de faire ça. Face au hochement de tête et des yeux emplis de larmes, il réalisa qu’elle avait sans doute l’impression d’être grondée. Il s’empressa donc rapidement de la consoler et la souleva dans ses bras en lui disant qu’elle était une petite sorcière en herbe et qu’il était fier d’elle. Du point de vue scolaire, Willow allait dans une école primaire pour jeunes moldus où elle avait quelques amis, mais peu, ses instituteurs la trouvaient renfermée.

oOo

Le hibou apportant la lettre fit sensation dans l’appartement des Alliston. On le câlina, un peu trop fort, on lui donna à manger et à boire. Si on l’avait laissée faire, sans doute que Willow lui aurait brossé le plumage avec sa brosse à cheveux. Heureusement, ses parents l’arrêtèrent avant le drame. Poudlard était quelque chose dont ils n’avaient pas encore parlé à leur fille. Se disant qu’ils avaient du temps. Sauf qu’à force de repousser l’instant, ils étaient en face du courrier qui annonçait son admission dans l’école de magie où ils avaient étudié. La réaction de la petite fille fut tout à fait ce qu’ils craignaient. Des pleurs et un gros chagrin. Quitter le domicile parental lui ferait cependant du bien, par rapport à sa timidité, sans compter qu’elle pourrait revenir pour les vacances. Finalement, l’enfant accepta d’être séparée de ses parents pour apprendre la magie, en échange de la promesse que ces derniers écriraient chaque semaine. Lors de l’achat de ses fournitures sur le chemin de Traverse, ses parents lui offrirent un appareil photo sorcier pour qu’elle puisse leur montrer sa vie à Poudlard. Et aussi pour la consoler un peu. Ça, bien sûr, la petite fille ne s’en rendit pas compte.

oOo

Pauvre petite Willow, perdue au milieu de la foule des nouveaux qui se pressaient sur la voie 9 ¾. Son appareil photo sorcier soigneusement fourré entre ses petites mains, elle tentait d’avancer, d’esquiver les grands qui ne la voyaient pas. L’enfant pivota, observant sa mère et son père, qui lui faisaient de grands signes de la main. Willow aurait aimé pouvoir faire de même mais l’appareil photo l’en empêchait. Son regard dévia de nouveau vers le train, impressionnant pour une si petite enfant et l’envie de se jeter dans les bras de sa mère et de rentrer à la maison la traversa durant quelques secondes. Cette école était trop loin de chez elle et être entourée d’inconnus… Cela faisait beaucoup trop de nouveautés. Cependant, elle grimpa dans le train lorsque le sifflet du contrôleur résonna pour annoncer que les portes allaient se fermer. Ses bagages avaient été pris en charge, mis à part pour la petite valise qui contenait son uniforme et elle fut rassurée de ne pas avoir à s’en inquiéter. Les compartiments, puisqu’elle était entrée dans les derniers, étaient déjà plein et elle traversa une grande partie du train, incapable d’en trouver un vide. Voyant que quelques élèves se levaient parfois pour aller retrouver des amis, la gamine fit des allers-retours, à la recherche d’une place où s’asseoir. Alors qu’elle songeait à s’asseoir dans le couloir, une des portes s’ouvrit et un jeune homme qui portait déjà son uniforme, avec un blason jaune, lui demanda si elle voulait venir avec lui et ses amis. L’invitation était si gentille que même la timide Willow ne la refusa pas. Elle s’avança timidement et laissa le garçon monter sa valise. Se retrouvant assise entre deux filles avec des blasons bleus cette fois, elle passa le trajet à apprendre des tas de choses sur sa fameuse école. Les jeunes gens étaient gentils et compréhensifs avec elle. Cela lui remonta le moral et elle quitta le train avec un léger sourire, un brin maladroit, aux lèvres. Dans le train, son appareil avait été mis en marche le temps qu’elle fasse quelques photos de ses nouvelles connaissances.

Poudlard était magique, brillant de vie et semblant renaître avec le flux d’élèves qui entraient dans la grande salle. Willow se retrouva placée dans une file d’enfants de son âge. C’était sans doute la fameuse cérémonie de répartition. Dans sa tête, elle se remémora les descriptions des quatre maisons et décida qu’elle ne voulait surtout pas être chez les verts, qui avaient l’air méchants. Les rouges étaient courageux et forts… Ça ne lui conviendrait sans doute pas non plus. Lorsque son nom résonna dans la salle immense, elle confia son appareil à la personne derrière elle et alla s’asseoir sur le tabouret attendant le verdict. Durant l’attente, ses yeux ne quittèrent pas ses pieds. Savoir que tout le monde la regardait était gênant pour quelqu’un d’aussi timide.

« POUFSOUFFLE ! »

Sa tête se redressa brusquement, faisant presque tomber le chapeau de sa tête. Elle le rattrapa avec maladresse, déclenchant quelques instants d’hilarité. Ça commençait bien… S’excusant auprès de ‘Monsieur Choixpeau’ elle le rendit au professeur présent et se dépêcha d’aller reprendre son appareil photo pour s’asseoir à la table des jaunes. Comme son nom était dans les premiers de la liste, le passage des autres gamins effaça facilement le sien. Ce qui la soulagea.

Le discours qui vint après la répartition, par contre, l’étonna. Elle ignorait, en majeure partie ce qui se passait dans le monde sorcier. Bien sûr, elle avait entendu parler d’un ‘accident’ sur le chemin de Traverse, ce qui expliquait sans doute que ses parents lui avaient acheter ses fournitures étrangement vite mais on ne lui avait pas dit qu’il s’agissait d’un ‘attentat’. D’ailleurs, elle ignorait le sens du mot. Et ses yeux clairs s’écarquillèrent lorsqu’un garçon plus âgé lui expliqua. Ses parents s’étaient éloignés du monde sorcier à sa naissance et Willow n’en savait que peu de choses. Pour le coup, le discours du directeur, qui semblait très gentil par ailleurs, lui fit un peu peur.

oOo

Son début au sein de l’école ne fut pas aussi chaotique qu’elle aurait pu le croire. Certes, elle se perdait souvent dans les couloirs mais sinon ça allait. Il y avait aussi cette fois où un fantôme avait surgit de nulle part dans les cachots et où elle avait couru se cacher derrière une autre fille de sa maison. Les cours, dans l’ensemble, ne lui semblaient pas trop difficiles et elle n’avait pas de mal à suivre. Sauf en vol. Les balais, ce n’était pas sa tasse de thé, par contre, elle prenait beaucoup de photos. De tout et de rien. Surtout des Gryffondors en fait. Il avait un groupe plutôt connu dans l’école, composé de quatre garçons, les maraudeurs. Willow les admirait beaucoup, surtout lorsqu’on lui expliqua qu’ils avaient formés une sorte de mini-communauté qui était là pour défendre les opprimés. Surtout ceux de sang moldu. Une fois qu’elle fut au courant de cela, elle s’arrangea pour faire quelques clichés d’eux. Après tout, si elle voulait immortaliser son année pour ses chers parents, elle se devait de faire ressortir les élèves les plus importants. Quelques Serpentards figurèrent ainsi sur sa pellicule. Face aux rouges et ors la plupart du temps. Pour être sincère, Willow ne se rendait, jusqu’à lors, pas compte du rôle du sang ou de la maison. Mais voir l’école se déchirer lui faisait autant mal au cœur qu’à ceux qui étaient là depuis plus longtemps qu’elle. Lorsque ses camarades commencèrent à rejoindre la Ligue ou l’Alliance, elle s’en étonna, trouvant que les premiers années étaient un peu petits pour ça et qu'ils n'auraient aucun impact sur ce qui se passait. Cependant, deux mois après la rentrée, Willow se rendit compte qu’elle était une des seuls à ne pas avoir fait de choix… Simplement, rejoindre La Ligue demandait du courage et de la motivation… Et si elle ne manquait pas du second, le premier était une autre histoire. L’enfant n’était pas courageuse. En tout cas pas assez pour se battre et défendre les autres. Tout en sachant qu’elle n’arrivait même pas à demander des excuses lorsqu’on la bousculait dans les couloirs.



Behind the computer

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
« . Who are you really ? . »

CASSANDRE (PSEUDO) DIX-NEUF ANS TOP-SITE Si je me suis inscrite, c’est que je l’aime bien! Pour ne pas dire beaucoup. Seul bémol, l’histoire des 20 lignes par rp. Je n’ai rien contre une limite à respecter mais avec les différences entre les tailles des écrans et tout le bla bla, je suis plus habituée à compter en mots. Mais ce n’est qu’un détail ! 5/7 BOMBABOUSE


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♠ MESSAGES : 68
♠ INSCRIPTION : 04/06/2010
♠ AGE : 28
♠ AVATAR : Sorting Hat
♠ COPYRIGHT : Hogwarts, la malédiction de faust


You & Hogwarts
CITATION:: Je n'suis pas d'une beauté suprême
YOUR KNOWLEDGES:
RP: OFF

MessageSujet: Re: Willow C. Alliston} "Say cheese!"   Mar 20 Juil - 17:17

Je te remercie de ton inscription
Ta présentation est complète, j'aime beaucoup ta façon d'écrire Wink

Je te souhaite donc la bienvenue chez les


♣️ Hufflepuff ♣️



N'hésite pas si tu as la moindre question ou un problème Very Happy Tu peux dès à présent faire ta fiche de lien, remplir ton profil et créer ta fiche de sujets et évidemment commencer à jouer Wink Je te souhaite un bon jeu parmi nous

Pour ce qui est des lignes à respecter, j'avoue ne pas vraiment avoir l'habitude avec les mots mais plus facilement avec les lignes. Mais je n'irais pas chercher à la ligne près les 20 lignes que vous devez faire, je sais très bien que personne n'a la même taille d'écran. Cela dit le mien est assez petit donc les vingt lignes sont vites atteintes Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://liberacorpus.forum-actif.net
 

Willow C. Alliston} "Say cheese!"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LEVICORPUS :: CHAPITRE DEUX; Bienvenue jeune sorcier ! :: ▬ The Sorting Hat ▬ :: » Elèves répartis-