LEVICORPUS

Vivez l'aventure à Poudlard dans une autre époque, un autre temps, bien loin dans le passé.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rencontre autour d'un chocolat [Sirius]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

♠ MESSAGES : 43
♠ INSCRIPTION : 19/07/2010
♠ AVATAR : Ashley Greene


You & Hogwarts
CITATION::
YOUR KNOWLEDGES:
RP: ON

MessageSujet: Rencontre autour d'un chocolat [Sirius]   Mer 21 Juil - 16:28




    A force de traîner avec les Maraudeurs, Mary avait appris deux ou trois choses intéressantes. Et l'une d'elle, était l'emplacement des cuisines et la façon d'y entrer. Alors qu'elle n'arrivait pas à dormir, elle s'était glissée le plus silencieusement possible hors de son dortoir, faisant bien attention à ne pas réveiller ses camarades, avant de se traverser les couloirs du château en prenant garde à ne pas croiser le concierge. Elle n'avait définitivement pas envie de se prendre une retenue pour être hors de la tour des Gryffondors après l'heure du couvre feu. Perdre des points juste par qu'elle n'arrivait pas à dormir et qu'elle avait envie d'un encas serait un peu bête. Elle se fit donc la plus discrète possible, retenant sa respiration et s'immobilisant dès qu'elle entendait un bruit suspect. Quand, elle arriva enfin à destination, elle jeta un dernier regard méfiant des deux côtés, puis chatouilla la poire de la peinture, avant de rentrer à l'intérieur des cuisines.

    Elle souffla de soulagement d'avoir pu arriver jusque là sans se faire attraper, avant de baisser le regard vers les elfes de maison qui l'entouraient. L'inquiétude revint alors qu'elle se demandait s'ils allaient la dénoncer, mais celle-ci fut vite balayée quand chacun d'entre eux lui demanda ce qu'il pouvait faire pour elle, lui proposant des choses plus compliquées les unes que les autres. Elle leur sourit, alors qu'elle se contentait de demander un chocolat chaud et quelques biscuits. Le chocolat chaud de Poudlard était selon elle, la meilleure chose qui puisse exister, il avait vraiment quelque chose de magique, on se sentait tout de suite mieux après en avoir bu. Elle rit légèrement en voyant que les quelques biscuits qu'elle avait demandé s'étaient transformés en un assortiment de pâtisseries toutes plus appétissantes les unes que les autres. Les elfes de maisons ne savaient décidément pas faire dans la simplicité. Un peu gênée de voir qu'ils la dévisageaient en semblant attendre quelque chose, elle décida de goûter à ce qu'ils lui avaient amenés pour leur faire plaisir. A peine eut-elle croquer dans un gâteau, qu'elle vit leurs mines inquiètes devenir satisfaites. Prenant une nouvelle bouchée du moelleux au chocolat qu'elle venait de goûter, elle les remercia tout en leur assurant que c'était délicieux et qu'elle n'avait besoin de rien d'autre.

    Elle bu tranquillement son chocolat, commençant doucement à sentir la fatigue commencer à la gagner, quand elle entendit dit le tableau s'ouvrir à nouveau. Elle hésita quelques secondes sur la conduite à adopter. Devait-elle se cacher sous la table ? Tenter de s'enfuir en courant ? Une fois qu'elle eut réalisé que les deux idées étaient aussi ridicules l'une que l'autre, elle choisit de rester à sa place et de voir qui venait. Elle dut combattre le sourire rêveur qui lui vint, quand elle constata qu'il s'agissait de Sirius. Toujours aussi insouciant qu'à son habitude, il semblait parfaitement à l'aise d'être là.

    Je vois que je ne suis pas la seule à penser que cela ferait un bon repère !

    Elle essayait de paraitre à l'aise, faisant tout pour oublier qu'elle était en ce moment même face à lui, décoiffée et dans un pyjama tout ce qu'il y avait de plus banal. Les chances qu'ils se croisent ce soir, dans la cuisine, devaient être minces, et pourtant voilà qu'elle regrettait de ne pas avoir pensé à cette possibilité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirius O. Black

Grand ManitouI Solemnly swear that i am up to no good

avatar

♠ MESSAGES : 66
♠ INSCRIPTION : 07/07/2010
♠ AGE : 28
♠ AVATAR : Ben Barnes
♠ COPYRIGHT : Gif by Noreply | Avatar by leavesden|


You & Hogwarts
CITATION::
YOUR KNOWLEDGES:
RP: ON

MessageSujet: Re: Rencontre autour d'un chocolat [Sirius]   Mer 21 Juil - 19:43


Sirius & Mary

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

« Prongs, j'ai faim ! »
« Hum »
« Prongs, lève tes fesses, j'ai faim ! »
« Hurhpm »


Sirius redressa la tête, ne sachant pas vraiment comment interpréter cette dernière parole pleine de bon sens. Il grommela quelque chose avant de s'éloigner du lit de son meilleur ami. Les ronflements de Peter qui lui parvenaient lui indiquaient clairement que rien ne réveillerait le gryffondor à cette heure-ci. Il entrouvrit alors le rideau du lit de son dernier espoir, de son dernier meilleur ami pour y trouver … un lit vide … Sirius fronça les sourcils avant de se souvenir que la pleine lune étant dans deux jours, Remus passait la nuit à l'infirmerie, il était plus fatigué que jamais. Soupirant alors de constater qu'il devrait se rendre à la cuisine seul, il fit le tour de la pièce avant de se recoucher finalement, espérant trouver le sommeil. Mais quelques minutes plus tard, les gargouillis de son ventre le rappelèrent à l'ordre, lui intimant de trouver de la nourriture à se mettre dans le ventre avant qu'il ne meurt de faim. Sirius redressa alors la tête puis se retrouva assis dans son lit, observant son ami endormi, hésitant à lui refaire le même manège pour le même résultat. Ce n'était pas que Sirius avait peur de se balader dans les couloirs la nuit, c'était surtout qu'il allait rarement manger en pleine nuit tout seul. Il y avait toujours James pour l'accompagner, Peter et même parfois Remus, bien que ce dernier ne soit jamais véritablement tenté pour enfreindre le couvre feu de Poudlard. Mais ce soir, il devrait se contenter de sa seule compagnie pour crapahuter jusqu'aux sous-sol du château. Et du septième étage, ce n'était jamais évident. Il enfila rapidement ses chaussures et les noua avant de rabattre son bas de pyjama par dessus. Il attrapa alors un t-shirt à lui pour se mettre sur le dos, histoire de ne pas parcourir tout Poudlard torse nu. Pour peu qu'il tombe sur McGonagall, il s'en voudrait d'être la cause de sa crise cardiaque. Et il n'avait pas confiance en Rusard, il pourrait très bien avec des déviances qui sait ? Non non, Sirius préférait se couvrir un minimum. Comme beaucoup de garçons, il dormait avec un bas de pyjama en toile mais se refusait toujours à porter le haut qui allait avec, nouant parfaitement les boutons pour un air de petit garçon coincé. Très peu pour lui.

Enfin, il descendit les escaliers qui menaient à la salle commune, le feu consumé à l'intérieur de la cheminée ne laissait plus aucune visibilité dans la pièce. Un rapide et efficace « lumos » pour y voir plus clair et Sirius était prêt pour son expédition nocturne. Au fur et à mesure qu'il descendait les marches et qu'il tournait dans les couloirs, à l'affut du moindre bruit, du moindre mouvement, il regrettait de ne pas être accompagné. L'expérience était toujours plus grisante à plusieurs. Seul, il s'ennuyait presque d'enfreindre les règles du château. Il espérait juste ne pas rencontrer de serpentard, il ne voulait ni se battre, ni se faire dénoncer avant d'avoir contenté son estomac en colère. Sirius était un ventre sur pattes, rien ne pouvait se mettre entre lui et la nourriture quand il jetait son dévolu sur elle. « Comme avec les filles » dirait son meilleur ami en riant. Mais son meilleur ami n'était pas là. Il devait se concentrer pour ne pas se faire attraper et arrivé au deuxième étage, il fit une pause, son cœur battant rapidement, ivre de l'adrénaline que Sirius lui apportait. Parce que rester aux aguets de la sorte le rendait excité, il aimait enfreindre les règles, bafouer les lignes de conduite.

Il passa rapidement le hall d'entrée, toujours sur la pointe des pieds, soucieux de ne pas faire le moindre bruit, la salle des professeurs n'étant pas très loin, les fantômes rodaient souvent et le concierge logeait également à cet étage. Le plus dangereux de tous, à n'en pas douter. Il ouvrit la porte menant aux sous-sols, placée à gauche des escaliers, elle le conduirait directement au couloir des cuisines, sans avoir à passer par les lugubres cachots des serpents visqueux. Une fois devant la porte de la cuisine, il relâcha la pression de son corps, décontractant ses muscles et laissant ses sens prendre un repos bien mérité. Il aurait très bien pu se transformer en chien mais il n'y avait même pas songé. Ce qui était stupide dans un sens, il lui aurait été plus simple d'entendre quelqu'un arriver ou même de se faufiler plus rapidement. Il songea alors à cette solution pour le retour, histoire de rentrer plus vite aux dortoirs et de ne pas se faire prendre. Qu'est ce qu'il risquait ? Que quelqu'un le prenne pour un chien errant et le conduise dehors ? Il pouvait bien passer la nuit à la lisière de la forêt si cela lui évitait une semaine entière de retenue. Mais à peine eut-il mis les pieds dans la cuisine que ses projets s'envolaient en fumée tandis qu'une voix lui parvenait. Je vois que je ne suis pas la seule à penser que cela ferait un bon repère !
Sirius arqua un sourcil tout en refermant la porte derrière lui. Mary était assise à une table de la cuisine, décoiffée et en pyjama entrain de boire quelque chose et de manger des pâtisseries. Qui l'eut cru ?

« Ça ne vous va pas trop de nous fréquenter à Lily et à toi ! Voilà maintenant que vous vous servez des tuyaux qu'on vous donne pour investir nos lieux de rencontre nocturne ! »

Il croisa les bras, comme s'il était fâché de se retrouver face à elle ici. Mais il n'en était rien et son sourire en était le principal témoin. Le jeune Black s'avança en même temps que les elfes qui lui demandaient déjà ce qui lui ferait plaisir. Peu à l'aise avec ces représentants d'une espèce qu'il avait été longtemps obligé de mépriser, Sirius se contenta de leur indiquer l'assortiment qu'ils avaient préparé pour son amie pour leur faire comprendre qu'il se servirait dedans. Il se tourna alors vers Mary, un immense sourire aux lèvres.

« Tu ne comptais pas tout manger de toute façon ? » Il s'agissait là plus d'une affirmation que d'une demande tandis qu'il attrapait une pâtisserie tout en s'asseyant en face d'elle.

« Alors, ça te prend souvent les balades nocturnes ? »

Il croqua dans ce qu'il avait choisi pour se délecter du goût tout en observant la belle brune qui lui faisait face. Il sourit davantage, attendant sa réponse tout en satisfaisant son estomac en colère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♠ MESSAGES : 43
♠ INSCRIPTION : 19/07/2010
♠ AVATAR : Ashley Greene


You & Hogwarts
CITATION::
YOUR KNOWLEDGES:
RP: ON

MessageSujet: Re: Rencontre autour d'un chocolat [Sirius]   Jeu 22 Juil - 17:01

    Elle le regarda avancer, le détaillant discrètement alors qu'il faisait semblant d'être fâché qu'elle soit là. Elle soupira légèrement en songeant au nombre de ses admiratrices qui aurait voulu être là en tête avec lui. Au moins la moitié des filles auraient été prête à se faire les pires coups tordus pour être celle qui se saisirait du cœur de l'insaisissable Maraudeur. Il était déjà populaire avant, mais maintenant que toutes les groupies de James s'étaient rabattues sur lui, il était rare de le voir tranquille. Chacune tentait d'attirer son attention. Et Sirius jouait les Dom Juan sans jamais réellement leur prêter attention. Elle se demandait parfois à quoi ils pouvaient penser. Car bien que la plupart du temps, ils se comportaient comme quelqu'un d'insouciant et de légèrement immature, il pouvait s'enfermer dans ses pensées et se révéler distant et froid. Loin de l'image de joyeux imbécile que certains tentaient de lui coller, il était de son point de vue une véritable énigme. Beaucoup admiraient son courage face à sa famille, mais elle avait l'impression que la plupart ne réalisaient pas vraiment.

    En effet, il s'était battu contre sa famille, luttant contre les préjugés qu'ils avaient tenté de lui inculquer. Il est devenu le mouton noir, le traitre. Elle avait du mal à réaliser tout le courage qu'il fallait pour tourner ainsi le dos à sa famille. Elle avait aussi énormément de mal à réaliser qu'on puisse avoir une telle famille. Ayant grandie dans une famille unie, profitant aussi bien des connaissances de son père sur la magie que celles de sa mère sur le monde moldu, elle ne pouvait croire qu'on puisse se montrer si haineux envers une autre culture. Et le fait que la famille Black préfère les préjugés stupides à leur fils l'horrifiait. Mary l'avait pourtant méprisé au début, ne voyant ne lui qu'un fauteur de trouble voulant faire son intéressant. Mais, il est vrai que Sirius savait parfaitement donner le change pour ne pas montrer ses faiblesses et se murait dans un silence buté dès qu'on évoquait sa famille.
    Elle eut un sourire malicieux quand il lui fit remarquer que Lily et elle devait trop les fréquenter si elles leur piquaient leurs trucs. Mary adorait pouvoir trainer dans les couloirs la nuit quand il n'y avait plus personne, et il est vrai que le fait d'avoir les astuces des Maraudeurs pour ne pas se faire prendre était très utile.

    «Hé oui, nous avons appris avec les meilleurs ! En fait, c'est un honneur qu'on vous fait. Une sorte d'hommage. Prenez garde à ce que les élèves ne dépassent pas les maitres. »

    Elle eut un sourire en coin, prenant un air faussement hautain, avant de rire. Lily et elle apprenaient vite, mais elles n'étaient pas aussi téméraires qu'eux. Mary avait beau adorer jouer quelques bonnes plaisanteries, elle n'aimait guère se faire coller. Les retenues en tête à tête avec Rusard très peu pour elle, et malheureusement Lily était plus sage qu'elle quand il s'agissait d'expédition nocturne illégale. Elle restait donc le plus souvent sagement à la tour des Gryffondors, trouvant qu'il était trop ennuyeux de partir en vadrouille seule. Elle avait bien pensé à faire les yeux doux à Alice pour qu'elle l'accompagne, mais malheureusement celle-ci dormait comme une bien heureuse. Mary n'avait pas eu le cœur à la réveiller, ayant déjà fait l'expérience douloureuse qu'il ne fallait jamais la réveiller quand elle rêvait de son prince charmant. Elle se montrait irascible si on la sortait d'un rêve où elle bisouillait son cher Franck.
    Elle secoua la tête en riant quand il lui dit qu'elle n'allait pas manger tout cela. Oh, non, le seul gâteau qu'elle grignotait, lui état largement suffisant. Il pouvait en prendre autant qu'il voulait.

    « Non. Je crains que les elfes ne soient montrer bien trop généreux. » Elle le regarda prendre une pâtisserie, ravi d'avoir quelqu'un pour partager ce festin bien trop imposant pour elle seule. Elle jetait un coup d'œil à quelques elfes qui étaient non loin, leur jetant de temps à autre un coup d'œil qui se voulaient surement discrets. Elle comprit vite qu'ils espéraient qu'ils aient besoin de quelque chose pour venir à nouveau les servir. Elle tenta de ne pas paraitre affecté par le sourire immense qu'il lui avait offert. Après tout, elle devrait maintenant être habituée à se sentir rougir quand il lui souriait de la sorte. Son sourire était sa deuxième arme de séduction, avec ses yeux de chiot abandonné qu'il savait si bien faire quand il voulait attendrir quelqu'un. Et à sa grande horreur, elle devait reconnaître qu'elle était incapable d'y résister.

    « Seulement, quand je n'arrive pas à de dormir et que j'ai envie d'un encas. Et toi, est-ce le puit sans fond qui te sert d'estomac qui t'a guidé jusqu'ici. Je suis surprise de te voir sans James, vous êtes comme un vieux couple tous les deux ! »

    Elle passa une main dans ses cheveux décoiffés, tentant de le rendre une apparence un peu plus élégante. Paraitre aussi négligé devant lui la gênait vraiment. Elle trouvait vraiment injuste que quoi qu'il puisse porter, il reste toujours aussi craquant. Voilà, une fois de plus que ses pensées dérivées vers des idées dangereuses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirius O. Black

Grand ManitouI Solemnly swear that i am up to no good

avatar

♠ MESSAGES : 66
♠ INSCRIPTION : 07/07/2010
♠ AGE : 28
♠ AVATAR : Ben Barnes
♠ COPYRIGHT : Gif by Noreply | Avatar by leavesden|


You & Hogwarts
CITATION::
YOUR KNOWLEDGES:
RP: ON

MessageSujet: Re: Rencontre autour d'un chocolat [Sirius]   Jeu 22 Juil - 20:57

    «Hé oui, nous avons appris avec les meilleurs ! En fait, c'est un honneur qu'on vous fait. Une sorte d'hommage. Prenez garde à ce que les élèves ne dépassent pas les maitres. »

    « Dépasser les maîtres, hélas ma grande, vous avez encore beaucoup de chemin à parcourir pour cela ! Parce que nous sommes passés du statut de maître à celui de Seigneurs ! »

    Sirius sourit encore plus, assez fier de lui. Si cette attitude vantarde et supérieure avait longtemps agacé Mary comme Lily, il faut bien dire que les choses ont bien changé. Les relations entre les deux meilleures amies et les maraudeurs s'étaient vraiment arrangées depuis que Remus avait offert une panoplie de conseil à son animagus de meilleur ami pour séduire l'insupportable Lily Evans. Et le pire, c'est qu'il avait réussi, faisant ainsi perdre deux gallions à Sirius qui étaient allés tout droit dans la poche de Remus. Sirius ne pensait pas cela possible, que la tigresse accorde ses faveurs à son meilleur ami après l'avoir comparé à de nombreuses reprises à un veracrasse, au calmar géant et en bien d'autres choses peu flatteuses. Mais le fait est qu'aujourd'hui, ils étaient ensemble et ainsi, Sirius et Mary avaient appris à se connaître, faisant fi des préjugés qu'ils avaient l'un pour l'autre. Et ils étaient devenus complices, ils étaient devenus des amis, aussi joueurs l'un que l'autre, ils avaient trouvé un véritable terrain d'entente. Ils avaient jeté à la fenêtre leurs masques respectifs pour faire voir à l'autre une personne totalement différente que celle qu'ils montraient aux autres. Sirius était loin d'être aussi superficiel qu'il en avait l'air, malgré le nombre de filles qui lui tournaient autour comme s'il était leur centre de gravité. La seule, hormis Lily, qui ne lui faisait pas d'éloge, qui ne lui faisait pas de cadeau, qui ne le complimentait pas du matin au soir pour obtenir ses faveurs, c'était Mary. Cette brune qui était à présent assise en face de lui, un chocolat chaud à la main. S'il avait essayé de la séduire, c'était uniquement pour s'amuser, jouant d'expérience et d'astuce pour la faire rougir, pour la charmer. Mais elle ne se laissait pas tenter comme tant d'autres l'auraient fait. Et c'est ce qui lui plaisait tant chez cette charmante demoiselle, toute cette complexité autour d'une relation ambiguë.

    « Non. Je crains que les elfes ne soient montrer bien trop généreux. » Sirius sourit plus encore tout en observant les elfes de maisons qui leur tournait autour, en quête du moindre signe qui pourrait les interpeller. Au cas où Mary ou lui aurait besoin d'eux à la seconde. Il tenta de ne plus y prêter attention et de reporter son attention sur la gryffondor tout en croquant une nouvelle fois dans la pâtisserie qu'il avait pris sur le plateau offert. « Seulement, quand je n'arrive pas à de dormir et que j'ai envie d'un encas. Et toi, est-ce le puit sans fond qui te sert d'estomac qui t'a guidé jusqu'ici. Je suis surprise de te voir sans James, vous êtes comme un vieux couple tous les deux ! »

    « Un vieux couple ? Évitons de dire cela devant Lily, elle pourrait croire qu'elle a de la concurrence ! » S'amusa-t-il tout en avalant ce qu'il avait dans la bouche. Le lien existant entre James et Sirius était inexplicable pour qui ne le vivait pas. Plus qu'un vieux couple, ils étaient des frères. Du sang différent coulait dans leur veine, heureusement pour James d'ailleurs, et pourtant, ils se comportaient comme des jumeaux, comme s'il existait un fil invisible entre eux qui les reliait l'un à l'autre. Mais Sirius secoua légèrement la tête, la tournant ainsi vers Mary qui secouait ses cheveux à cet instant.

    « Bien sûr que c'est mon estomac, je me rend rarement dans les cuisines pour faire la fête avec les elfes ! Et puis aucun de ceux que je considère comme mes amis n'était disposé à m'accompagner ! » Il croisa légèrement les bras avant de finalement sourire de ce sourire radieux qui lui collait aux lèvres et de déclarer, d'une voix presque basse, comme s'il la prenait en confidence. « Même si j'ai l'impression de gagner au change avec toi ! »

    Il l'observa encore et toujours, ne pouvant s'empêcher de constater qu'elle était simplement vêtue d'un pyjama et qu'elle n'était pas encombrée de l'uniforme de Poudlard qui était constitué de bien des habits.
    « En tout cas le côté « sorti du lit » te va plutôt bien ! » Toujours aussi charmeur, toujours aussi joueur. Il termina sa pâtisserie pour en attraper une autre au passage, croquant dedans comme s'il n'avait pas mangé depuis des semaines. Il savait qu'il jouait avec Mary mais quelque chose au fond de lui pensait ce qu'il disait, à chaque fois qu'il la complimentait. Il ne pouvait s'empêcher de passer cela sur un ton ironique, sur un ton charmeur pour lui faire croire que ce n'était qu'un jeu mais au fond, il n'ignorait pas le battement de son cœur en trop quand il l'apercevait, quand elle lui souriait, quand elle riait. Il s'enfermait dans un jeu qui devenait dangereux pour lui, Sirius Black, le grand bourreau des cœurs de Poudlard. Incapable du moindre sentiment amoureux, du moindre attachement, voilà qu'il se surprenait à vouloir prendre soin d'elle, à vouloir la protéger – particulièrement contre l'infâme Mulciber – et à vouloir repousser tout prétendant s'approchant de trop près. Ce que cela signifiait ? Il l'ignorait mais ce n'était pas pour le rassurer, bien au contraire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♠ MESSAGES : 43
♠ INSCRIPTION : 19/07/2010
♠ AVATAR : Ashley Greene


You & Hogwarts
CITATION::
YOUR KNOWLEDGES:
RP: ON

MessageSujet: Re: Rencontre autour d'un chocolat [Sirius]   Ven 23 Juil - 14:41

    Elle ne put s'empêcher de rire, alors qu'il lui disait qu'ils étaient devenus des seigneurs. Il est vrai que les Maraudeurs étaient inégalables. Tout le monde se demandait comment, ils faisaient pour traverser le château sans se faire prendre. Ils formaient une équipe parfaitement complémentaires où chacun amenait sa petite touche personnelle qui rendait leurs blagues si réussies.

    « Hé bien, nous allons devoir continuer à vous fréquenter alors. Ainsi, nous continuerons à apprendre avec les meilleurs ! Vous allez devoir nous supporter encore un long moment. Bien que je ne pense pas que cette idée déplaise à Lily et James. » Lily et James ! Cela lui paraissait toujours étrange quand elle associait leurs deux noms ensembles. James avait pourtant harcelé Lily pendant un sacré bout de temps pour sortir avec elle, mais jamais elle n'aurait cru qu'il parviendrait à la séduire. Lily ne s'était jamais montré flatteuse avec lui, lui trouvant au contraire des noms plus ridicules les uns que les autres. Combien de fois Mary avait du supporter, la mauvaise humeur de Lily après que celle-ci est une nouvelle fois rencontré James. Elle s'était d'ailleurs plus d'une fois amusé à la taquiner, en lui disant qu'entre l'amour et la haine, il n'y avait qu'un pas, mais elle était restée stupéfaite, quand Lily avait commencé à soupirer dès qu'il apparaissait ou à dire des choses gentilles sur lui. Les premiers temps, elle n'avait pas trop sur quoi en penser, mais maintenant elle était habitué à les trouver coller l'un à l'autre. Et lorsque ce n'était pas Sirus et James qui montait un de leur plan, cela ne pouvait être que James et Lily qui jouait les amoureux transis. Autant dire qu'entre Lily qui roucoulait avec James, et Alice qui soupirait après Franck, Mary se sentait un peu trop entourée d'amour. Sirius s'était donc révélé être d'une compagnie agréable, puisqu'avec lui pas de risque qu'elle entende parler d'amour. Sauf, que si au départ elle avait profité de cette amitié sans se poser de question, elle commençait se demander si elle n'était pas en train de se laisser contaminer par toute cette atmosphère romantique. Mary s'était pourtant toujours cru au dessus de cela, n'accordant guère d'importance à l'amour. Elle trouvait cela sans importance, et préférait s'amuser en flirtant.

    « Oh voyons, Lily ne croirait jamais cela, elle sait bien que nous sommes absolument fous l'un de l'autre. » Plaisanterie qui était à moitié vraie, puisque Mary sentait parfois le regard curieux de Lily voyageait entre Sirius et elle. Et à chaque fois, elle arborait son air de miss-je-sais-tout, bien déterminée à résoudre un problème préoccupant. Et dès qu'elles étaient entre elles, elle tentait de savoir s'il ne s'agissait que de taquinerie entre Sirius et elle, où s'il y avait plus. Elle avait beau adorer sa meilleure amie, elle n'avait en aucun cas envie qu'elle mette son nez dans sa relation avec Sirius. Mary s'inquiétait déjà suffisamment elle-même de l'ambiguïté de ce qu'elle ressentait, sans que Lily n'en rajoute. Surtout, qu'elle ressentait à chaque fois l'envie de l'étrangler, quand Lily lui rabâchait que si elle devait s'intéresser à quelqu'un, autant le faire de quelqu'un d'intéressant. Elle ne comprenait comment Lily avec pu tomber amoureuse de James, mais s'entêter pourtant à refuser de laisser une chance à Sirius. Il allait bien falloir qu'elle le fasse, vu que les deux maraudeurs étaient presque des siamois. « Par contre, je suis presque sure d'avoir entendue certaine de vos groupies dire qu'elles étaient certaines que vous faisiez des trucs louches ensembles quand cette pauvre Lily a le dos tourné. »

    « Ah bon, les elfes sont pourtant connu pour être de joyeux lurons imbattables pour organiser des fêtes. » Elle avait imité le ton sérieux que prenait Lily lorsqu'elle faisait la morale aux Maraudeurs, avant de sourire, incapable de rester longtemps sérieuse face à son sourire. Elle prit un air faussement désolé, démenti par son rire léger alors qu'elle faisait mine de le plaindre. « Oh, pauvre chéri, tu te trouves donc lâchement abandonné ! Partageant notre solitude à deux dans ce cas là. Tu auras même le droit à un câlin, si tu es sage. » Elle lui fit un clin d'œil qui se voulait charmeur, alors que son sourire se faisait malicieux. Elle qui se sentait finalement fatiguée, avait retrouvé toute son énergie grâce à leur petite discussion. Elle eut un reniflement dédaigneux quand il dit qu'il avait l'impression de gagner au change avec elle. « Évidemment que tu gagnes au change. Qui ne serait pas ravi de partager un tête à tête avec moi ?! Mais, la réciproque est tout aussi vraie ! » Après tout, passer un moment avec Sirius était toujours amusant. Il avait une façon très particulière de rendre les choses plus bien intéressantes.

    « Hé oui, c'est un style qu'il faut savoir assumer ! Mais, je vois que tu le maitrises à merveille, tu es à croquer comme ça. » Au moins, elle n'avait pas de pyjamas ridicules comme certains. Le sien était juste composé d'un pantalon et d'un débardeur plein de petits dessins. Bien que cela la dérangeait de se retrouver ainsi devant lui, c'était surtout sa coupe en pétard qui l'agaçait. Elle avait un peu réussi à mettre d'ordre dans ses cheveux, et étant donné qu'elle savait qu'elle ne pouvait faire mieux elle les laissa tranquille. Pas qu'elle soit du genre à s'inquiéter de savoir à quoi elle ressemblait, mais disons que dès que Sirius était dans les parages, elle aimait être présentable. Elle s'amusa à passer sa main dans les cheveux de Sirius, ébouriffant ses cheveux d'une façon très comique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre autour d'un chocolat [Sirius]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre autour d'un chocolat [Sirius]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LEVICORPUS :: CHAPITRE TROIS; Welcome to Poudlard :: ▬ Cachots et Sous-sol ▬ :: » Les cuisines-